Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

dimanche, 02 mars 2014

Première journée - Marcellin et Pauline

Mwaramutse les petits belges !

image.jpg

Le grand jour est arrivé, c’est avec un plaisir non dissimulé que nous avons quitté Bruxelles et sa grisaille pour le Rwanda. Après s’être « envoyés en l’air » pendant 8h, dans un très grand confort et avec des hôtesses pour nous chouchouter, le pays des mille collines pointait à l’horizon.

image.jpg

image.jpg

À peine sortis de l’aéroport, on nous a entassés dans un « taxi brousse discothèque » d’une autre époque… enfin l’époque rwandaise quoi… Découverte rapide de l’hôtel et déjà nous nous avons été emportés vers le bar de « La Bonne Source », le rendez-vous à ne pas manquer à Kigali. Un rafraichissement rapidement englouti, dans une atmosphère très chaude mais également chaleureuse, la fatigue du voyage nous redéposa dans nos chambres pour une courte nuit.

image.jpg

image.jpg

6h du matin, du soleil plein la chambre, l’heure du déjeuner a sonné. Pas de stress les mamans, nous veillons l’un sur l’autre en ce qui concerne l’alimentation. Une balade digestive s’imposant, nous découvrons, ébahis, les paysages rwandais.

image.jpg

image.jpg

image.jpg

Et quels paysages ! Des collines à perte de vue sur lesquelles scintillent les toits de tôle des habitations modestes. Plusieurs surprises : tout est très (très) propre, pas de déchets par terre (merci à la loi qui empêche l’utilisation de sacs plastiques). Par ailleurs, tout le pays semble sponsorisé par la société « Sèciètounblagh », c’est-à-dire « Haies-petites-et-vertes » en français, en effet, on dirait qu’il y a des haies petites et vertes partout.

11h sonne, il est temps de prendre la route pour Butare. Le coin de la rue passé, les grosses villas de la capitale s’effacent doucement pour laisser la place à de « petites huttes ». Le trajet se passe sans encombre : notre chauffeur du jour ne faisant pas son chauffard.

image.jpg

Nous découvrons même une nouvelle facette de notre professeur d’anglais, Mr Drugmand, alias Wikipédia. En effet, celui-ci nous déballa l’ensemble de ses connaissances en botanique… La leçon terminée, nous arrivons à Butare et comme on dit, nous, on a l’heure et eux ils ont le temps. Les petits belges n’ont d’autre choix que de s’adapter aux horaires rwandais : 2h30 pour se faire servir un poulet frites, welcome in Africa !

Le dîner terminé, nous commençons (avec un retard certain…) la réunion de l’après-midi.

image.jpg

image.jpg

Le docteur Désiré de l’ONG Vétérinaires Sans Frontières nous présenta l’ensemble du projet Proxivet (proximité élevage) dans les locaux de l’association. Un petit tour par le programme de la semaine et nous retournions à notre hôtel pour écrire cet article et manger un spaghetti commandé bien à l’avance cette fois-ci…

image.jpg

À suivre…

À la rubrique des chiens écrasés (faits divers)

- Maya a peur que ses yeux se fassent piquer par les moustiques donc elle les asperge de « Mousti Mug ». Heureusement, elle s’est rincé l’œil avec Corentin.

- Au contraire, Alexandra n’a vraiment pas peur des moustiques et se fait confisquer son anti-moustiques et sa crème solaire à l’aéroport.

- Aline a vu sa vie défiler devant ses yeux en attendant le repas de ce midi. Mais elle a pu faire son rapace en achevant les assiettes des autres.

- Marcellin se découvre une vocation de bricoleur. En effet, n’ayant pas de moustiquaire pendu dans sa chambre, il a décidé de remédier à ce problème et plante des clous dans le plafond de l’hôtel. Quel vacarme !

- Gauthier, fidèle à lui-même, a déjà eu l’occasion de goûter aux bières rwandaises… Avec modération bien sûr !

- Laura a eu un petit problème avec son cadenas, qu’elle ne pouvait plus ouvrir. Flute alors, plus de sous-vêtements d’ici la fin du voyage. Mais non J on a quand même réussi à le forcer.

- Nous avons douté de l’envie de partir de Valentine étant donné qu’elle a égaré son billet d’avion et son passeport à plusieurs reprises. Mais non avons très vie remarqué que ce n’était vraiment pas le cas, son sourire en témoigne.

- Loïc prend des poses bizarres sur les photos… (En lisant ce message, il demande qu’on dise qu’il aime sa maman !) C’est trop mignon !

- Corentin nous épate par son sens aigu de l’observation et par son savoir. Mais nous avons peur que le charme de Maya ne l’enchante et que par conséquent, il en perde la tête.

- Les « fintes à 2 balles » de Lyam ne sont malheureusement pas restées à Bruxelles, mais nous accompagnent au fil des heures, bon gré, MAL gré…

- Pauline détient le record du bagage le plus lourd (22 kilos !). Voudrait-elle impressionner le séduisant steward rencontré dans l’avion ?

- Jusqu’à aujourd’hui, Nathan a été très sage, trop sage… Sans doute est-il émerveillé par les beaux paysages ! Le problème est qu’il anticipe de trop, à tel point qu’il a déjà fini le voyage !

image.jpg

Commentaires

hello pauline, toutes ces photos nous permettent de suivre ton voyage, le soleil est de la partie chez nous aussi. ha nous voyons que tu n'as pas perdu ta coquetterie avec 22 kilos de vêtements, maquillages...
profite bien de ce séjour intéressant et dépaysant. reviens avec des idées et des images plein la tête.
Bisous à bientôt.
La famille Beauvois

Écrit par : famille beauvois | mercredi, 05 mars 2014

Les commentaires sont fermés.